20.06.2013 - CD - Intervention de M. Jean-Hugues SIMON-MICHEL

Monsieur le Président,

J’ai déjà exposé la position française le 4 juin dernier. Je vous remercie de vos efforts.
Je voudrais rappeler quelques éléments centraux pour nos travaux :

- comme la plupart des États membres, la France souhaite voir la CD sortir de la situation de blocage actuel et donc remplir son mandat de négociation.

- pour cela, nous devons tenir compte des acquis de ces dernières années. L’un de ces acquis est le document 1299 et le mandat qu’il contient. Un autre est la référence que constitue le document CD/1864. Ces acquis sont notamment rappelés par la résolution 67/72 de l’AGNU, adoptée par consensus en décembre dernier Nous devons tout faire pour aller de l’avant. Revenir sur ces acquis serait un pas en arrière.

- nous devons également adopter un programme de travail cohérent avec le plan d’action du TNP adopté par consensus lors de la conférence d’examen de 2010, en particulier l’action 15 de ce plan d’action. Le TNP est la pierre angulaire du désarmement et de la non-prolifération nucléaire ; le plan d’action est notre feuille de route.
Je crois que ces 3 points – un mandat de négociation, les acquis de la CD et le plan d’action TNP de 2010 –, sont essentiels pour aller de l’avant.

Je crois enfin que les propositions de notre Secrétaire général doivent nourrir notre réflexion et comportent des propositions intéressantes pour l’avenir de notre conférence et pour sortir de l’impasse.

Je vous remercie, Monsieur le Président.

publié le 20/06/2013

haut de la page