Décision d’engager des travaux sur les « systèmes d’armes létaux autonomes » - Déclaration du Porte-parole (18 novembre 2013).

La France salue la décision des pays participants à la Convention sur certaines armes classiques, d’engager des travaux sur les technologies émergentes dans le domaine des « systèmes d’armes létaux autonomes », parfois désignés par l’appellation de « robots tueurs ».

Une première réunion d’experts se tiendra à Genève du 13 au 16 mai 2014.

Cette décision, à l’initiative de la France, a pour objectif d’approfondir et de clarifier notre approche des « systèmes d’armes létaux autonomes ». Leur possible développement soulève de nombreuses questions d’ordre à la fois technique, juridique et éthique, comme celle de la place de l’être humain dans la décision d’ouvrir le feu./.

publié le 12/04/2016

haut de la page