L’Ambassadeur Hwang désigné Président de la sixième Conférence d’examen de la CCAC

L’Ambassadeur Yann Hwang a été désigné Président de la sixième Conférence d’examen de la Convention sur certaines armes classiques qui se tiendra en décembre 2021.

La France sera pleinement engagée pour faire vivre cette enceinte si précieuse au dialogue entre les États.

L’année 2021 marque aussi les 40 ans de l’ouverture à signature de la Convention sur certaines armes classiques (CCAC). Signée en 1980 et entrée en vigueur en 1983, la CCAC est un instrument essentiel du droit international humanitaire, une enceinte constructive et « en mouvement », qui a su s’adapter au fur et à mesure des années aux défis nouveaux, et à l’apparition de nouveaux systèmes d’armes et formes de combat.

PNG

Elle est unique dans le paysage multilatéral de contrôle des armements, dans la mesure où elle permet d’associer des préoccupations diverses et des expertises complémentaires, qu’elles soient politiques, juridiques ou militaires ; et parce qu’elle réunit 125 États parties, appelés Hautes parties contractantes dont les États ayant les forces armées et technologies militaires les plus importantes. Sa spécificité et son universalité lui permettent de se saisir d’enjeux actuels, émergents et prospectifs, et témoignent de sa pertinence dans l’environnement de sécurité actuel.

Alors que la CCAC fait aujourd’hui face à des défis multiples, la prochaine Conférence d’examen devrait nous permettre de dresser un bilan des actions entreprises ces dernières années, de nous pencher sur la mise en oeuvre de ses différents protocoles et de nous projeter dans l’avenir.

publié le 16/04/2021

haut de la page