La France soutient les institutions et acteurs genevois impliqués dans l’action contre les mines

La France soutient les institutions et acteurs genevois impliqués dans l’action contre les mines

En 2012, la France a versé plusieurs contributions financières aux acteurs genevois de l’action contre les mines :

-  10 000 euros ont été versés à l’Unité d’appui à la mise en œuvre de la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel. Cette unité assure la fonction de secrétariat de la Convention et joue un rôle essentiel dans le cadre de sa mise en œuvre.
Site internet de l’APMBC

-  10 000 euros ont été versés à l’Unité d’appui à la mise en œuvre de la Convention sur certaines armes classiques (CCAC). Cet argent est destiné au programme de parrainage qui permet à des États en développement de participer aux réunions de la Convention. En soutenant la participation d’États non-parties, cet instrument contribue à l’universalisation de cet instrument.
Site internet de l’ISU de la CCAC

-  10 000 euros ont été versés au profit de l’Appel de Genève. Depuis de longues années, cette organisation mène une action essentielle de plaidoyer et de sensibilisation auprès des acteurs non-étatiques afin que ceux-ci respectent le Droit international humanitaire. Quarante deux groupes non-étatiques, à travers le monde, ont ainsi signé l’ « acte d’engagement auprès de l’Appel de Genève pour l’adhésion à une interdiction totale des mines antipersonnel et à une coopération dans l’action contre les mines ».
Site internet de l’Appel de Genève

Ces contributions s’ajoutent aux autres formes de soutien apportées par la France à l’action en faveur de l’élimination des mines antipersonnel tout autour du globe (actions de la Direction de la coopération de sécurité et de défense, soutien au Centre de perfectionnement aux techniques post-conflictuelles de déminage et de dépollution de Ouidah, développement du programme francophone, subvention à ICBL, etc).

Ces activités témoignent de la force de l’engagement de la France dans l’action contre les mines.

Pour une vision exhaustive de l’action de la France, voir le site de la Commission Nationale pour l’Elimination des Mines Antipersonnel (CNEMA)

publié le 20/12/2012

haut de la page