Les enjeux [en]

JPEG

De nouvelles pratiques destructrices se développent dans le cyberespace : utilisations criminelles d’internet (cybercriminalité), y compris à des fins terroristes, propagation de fausses informations à grande échelle, espionnage à visée politique ou économique, attaques contre les infrastructures critiques (transport, énergie, communication…) à des fins de sabotage, etc.

Emanant de groupes étatiques ou non-étatiques, les cyberattaques :

  • se jouent des frontières et des distances ;
  • sont difficilement attribuables  : il est très difficile d’identifier formellement le véritable attaquant, qui agit souvent sous couvert de relais involontaires (botnets) ou d’intermédiaires (proxies) ;
  • peuvent être réalisées relativement facilement, à bas coût et à très faible risque pour l’attaquant. Elles visent à mettre en péril le bon fonctionnement des systèmes d’information et de communication (SIC) utilisés par les citoyens, les entreprises et les administrations, voire l’intégrité physique d’infrastructures essentielles à la sécurité nationale.

La cybersécurité recouvre l’ensemble des mesures de sécurité susceptibles d’être prises pour se défendre contre ces attaques. L’augmentation spectaculaire du niveau de sophistication et d’intensité des cyberattaques a conduit ces dernières années la plupart des pays développés à renforcer leur résilience et à adopter des stratégies nationales de cybersécurité.

publié le 29/04/2019

haut de la page