Réunion des Etats Parties à la Convention sur l’interdiction des armes biologiques et à toxines (9-13 décembre 2013)

Intervention de M. Jean-Hugues Simon-Michel devant la réunion des Etats parties à la Convention au sujet de l’Observatoire de la biologie de synthèse (Genève, 11 décembre 2013).

Madame la Présidente,

Pour faire face aux nouveaux défis dus aux rapides progrès et aux innovations dans le domaine de la science et de la technologie, notamment en ce qui concerne la biologie de synthèse, la France a créé un observatoire de la biologie de synthèse en 2012.

Une présentation sur ce thème a été effectuée lors de la réunion d’experts de la Convention en août dernier.

Un forum de discussion a été créé sur le thème de la biologie de synthèse, ce qui a permis une ouverture du dialogue vers le jeune public et un élargissement du débat à l’ensemble des citoyens.
Cet observatoire est un outil au service du dialogue entre sciences et société. Ce dialogue apparaît comme essentiel dans le contexte d’évolutions constantes dans le domaine des sciences et technologies que nous connaissons actuellement.

Madame la Présidente, je vous remercie.

publié le 11/12/2013

haut de la page